L’infertilité chez la femme

Beaucoup de femmes souffrent de difficultés pour tomber enceinte (infertilité) ou de fausses couches à répétitions sans aucune raison médicale.
Plusieurs de ces problèmes sont causés par la sorcellerie, le mauvais oeil ou par le Djinn amoureux.
Un diagnostic est toujours recommandé pour savoir si le problème est causé par un mal occulte.
En ce qui suit, nous vous proposant un programme qui permet de se libérer de l’influence de ces maux occultes tout en augmentant vos chances pour avoir un enfant avec la permission de Dieu.

Programme thérapeutique

Ce programme est basé sur la roqya, les prières, les plantes médicinales, les huiles coranisées, les dattes et le miel qui sont une vraie bénédiction de Dieu.

Si les fausses couches à répétitions ou la grossesse tardive sont provoquées par la sorcellerie ou le mauvais oeil, les résultats seront visibles avec la permission de Dieu.

Après avoir suivi le traitement avec beaucoup de Douaa et actes de charité, même si la patiente ne souffre ni de sorcellerie ou du mauvais oeil, ce programme thérapeutique peut être une cause pour avoir un enfant alors n’hésitez pas à le suivre..

Les principaux points du traitement

  • Lire sourate Maryam et sourate Al Waqi’a (l’évènement) tout en mettant la main sous le nombril avec beaucoup de Douaa.
  • Boire de l’eau coranisée avec les versets contre la sorcellerie, les versets qui parlent de l’utérus et la création du fœtus, sourate Al Falaq, le Verset du Trône (Ayat al-Kursî) tout en soufflant sur l’eau pour la coraniser et des Douaa (Exemple : je vous prie dieu de vaincre toute sorcellerie ou mauvais œil qui réside dans mon utérus / je vous prie dieu de détruire les nœuds localisés au niveau de l’utérus crées par le mal occulte). Boire deux litres de cette eau coranisée tous les jours.
  • Se laver avec l’eau coranisée : lire la même roqya sur un grand seau rempli d’eau et on ajoute 2 cuillères à soupe de jujubier.
  • S’encenser le corps avec les graines de Nigelle, le Heltite (Ferula assafoetida) et le Thym. Mettre une demi-cuillère à café de ces ingrédients dans l’encensoir puis on lit Le Verset du Trône (Ayat al-Kursî) 7 fois, sourate Al-Falaq 7 fois, la patiente doit porter un habit ample et ouvert (une robe par exemple) et elle doit se débarrasser des sous-vêtements pour que les encens atteignent l’utérus. Il faut s’encenser le corps avec beaucoup de Douaa.

Cette méthode doit être répétée chaque jour et de préférence pendant le coucher de soleil. Remarque : Vous pouvez remplacer cette méthode par une autre celle qui consiste à faire bouillir de l’eau, le retirer du feu, mettre du jujubier, du Thym, des graines de Nigelle, du Heltite (Ferula assa-foetida) et quelques gouttes d’huile de musc noir (optionnel), ensuite on place la casserole au-dessous pour que la vapeur atteigne l’utérus.

  • Mélanger un demi-litre d’huile d’olive avec l’huile de graines de Nigelle, l’huile de Figel (Ruta), huile de Heltite (Ferula assa foetida) et quelques gouttes d’huile de musc noir (optionnel), coraniser le mélange avec les versets contre la sorcellerie, les versets qui parlent de l’utérus et la création du fœtus, sourate Al Falaq, le Verset du Trône (Ayat al-Kursî).
  • Appliquer le mélange sur le corps chaque nuit avant de dormir en insistant au-dessous du nombril jusqu’aux cuisses.
  • Manger 7 dattes chaque matin (à jeun) en direction de La Mecque avec Douaa.
  • Prendre une cuillère à café de graines de Nigelle et lire dessus le verset du Trône et sourate Al-Falaq, puis on verse les graines de Nigelle dans une tasse d’eau bouillante on le laisse reposer pour quelques secondes (infusion) puis on boit avec intention de purifier l’utérus (on peut rajouter du miel). Les graines de Nigelle sont très bénéfiques pour l’utérus. Il est recommandé d’utiliser cette méthode pendant la période menstruelle et pendant le premier jour après les règles, en effet, les graines de nigelle sont à éviter si une femme est enceinte.
  • Prendre du miel avec des plantes médicinales : on mélange 2 kg de miel pur et le mieux c’est le miel de jujubier, avec 50 g de jujubier en poudre, 50 g de gingembre en poudre, 50 g de costus indien en poudre, 50 g de graines de Nigelle en poudre, 50 g de Sana Makki en poudre. On ajoute 5 cuillères à soupe d’huile d’olive. Coraniser le mélange avec les versets contre la sorcellerie, les versets qui parlent de l’utérus et la création du fœtus, sourate Al Falaq, le Verset du Trône (Ayat al-Kursî). Prendre une cuillère à café du mélange 3 fois par jour (matin, midi et le soir) tous en écoutant la roqya de la fertilité.

Conseils concernant le traitement

  • Faire beaucoup d’actes de charité et Douaa avec intention de guérir et d’avoir la bénédiction dans sa progéniture.
  • Faire la prière et jeuner avec intention. Charité aux orphelins : les visiter, les prendre en charge avec (son argent, des vêtements, de la nourriture).
  • Boire une infusion à base de Thym : c’est une infusion très bénéfique pour le corps, mettre une demi-cuillère à café de Thym dans une tasse d’eau bouillante, avec une cuillère à café de miel et boire chaque jour (une seule tasse par jour).
  • Prendre une feuille qui contient des versets spécifiques, écrire les versets avec du Safran et eau de rose, les versets à écrire sont :

Versets qui parlent de l’utérus et la création du fœtus, un des versets contre la sorcellerie, un des versets de la guérison, le verset du Trône, sourate Al Falaq, les dix premiers versets de sourate Maryam, les versets 19, 20, 21 de sourate Maryam.

Mettre une feuille dans un seau rempli d’eau potable, laisser jusqu’à ce que toute l’écriture se dissout dans l’eau puis boire de cette eau quotidiennement. Une deuxième feuille sera mise dans un sceau qui contient de l’eau courante et on se lave avec (de préférence tous les jours on répète la procédure).

  • Se purifier de ses pêchers avec la demande de pardon (Al Istighfaar).
  • Se rapprocher de dieu et patienter, lire les histoires des prophètes et les miracles divins tel que la naissance de jésus, la guérison du prophète Ayoub après que son corps fut détruit et qu’il ne lui resta que sa langue pour prier dieu, le miracle de du prophète Zakaria lorsque Dieu lui a offert un fils pourtant il était âgé et que sa femme était stérile, nous disons que Dieu est le plus puissant, et il est capable de tout faire.

Histoire de Moise et la dame

Il faut avoir toujours confiance en dieu et insister sur la prière et les supplications, Dieu est riche et nous sommes pauvres, on le prie, et on le supplie. Il ne faut pas laisser place au pessimisme !

Une dame a voulu avoir un enfant, elle a demandé au prophète Moïse de prier pour elle, le prophète lui fait une prière et le Bon Dieu répond à Moïse qu’il lui est destiné d’être stérile. Après quelques années Moïse rencontre la femme avec un bébé dans les bras et il demande à Dieu :
Dieu tout puissant, comment une femme qui devait être stérile à eu un enfant ?
Dieu lui répond : A chaque fois que j’écris qu’elle est stérile, elle me dit « miséricordieux » alors ma miséricorde a dépassé le destin que j’ai voulu pour elle.

Ne désespérez jamais de la Miséricorde de Dieu.

Démon : Esprit maléfique

Quelle que soit la manière avec laquelle un démon attaque un humain, il existe des moyens simples et faciles pour le dominer ou même le brûler.

La façon la plus courante est le rêve. Dans le cas où la personne rêve d’un chien, d’un serpent ou d’un soldat qui t’attaque, elle devra avoir le réflexe de dire « Bismillah ! Allahou akbar ! » ou de lire le Coran.

Le djinn se bloquera et s’enfuira. Pour se faire, il faut bien se préparer avant de dormir.,

Commencer par réciter Ayat Al-Korsi et les 3 dernières Sourates dans vos mains et essuyer votre corps, refaire cela trois fois, puis ajouter : « aynama takounou yati bikoumou Allahou jami’an inna Allaha ‘ala koulli chay’in qadir » (baqara 148), qui signifie : « Où que vous soyez, Allah vous ramènera tous, car Allah est capable de tout ».

À répéter autant de fois que vous pouvez. Et dès que l’on le perçoit en rêve, on l’attrape et on récite le Coran jusqu’à ce qu’il disparaisse.

Toujours en pleine nuit, certaines personnes ont l’impression qu’une certaine force les paralyse : ne peuvent plus bouger, plus parler… c’est les djinns qui font cela. La solution est presque identique à la première : l’attraper et réciter.

Vous serez paralysé, comment faire dans ce cas ? Et bien il vous suffit de serrer les mains, essayer seulement de serrer les mains avec l’intention de le saisir et réciter dans votre tête « Allahou la ilaha illa houwa alhayyoul-alkayoum… » et ayat al-koursi, jusqu’à ce que votre langue se dénoue.

Sachant que les djinns apparaissent sous différentes formes (animales ou mystiques), il arrive qu’ils se manifestent sous les yeux des humains ils peuvent se manifester sous l’apparence de serpent, chien, chat, oiseau ou humain, comme ce fut le cas pour Abou Hourayra, qu’Allah l’agrée.

Surgissant brusquement, ils ne disparaissent pas aussi rapidement (vous vous retournez et ils ne sont plus là). Vous devez le regarder fixement dans les yeux, à ce moment-là vous l’aurez capturé avec votre regard. Et là, vous récitez ayat al-korsi– ou la Fatiha. Si c’est un djinn qui veut te faire du mal, vous devrez continuer encore et encore jusqu’à ce qu’il disparaisse.

Penchons-nous maintenant sur la possession. Au bout de quelques minutes de traitement, le djinn va sentir qu’il est en danger et va s’enfuir. Dans ce cas, il nous fait demander à Dieu de le ramener pour en Unir une fois pour toutes avec lui et au lieu que ce soit le djinn qui possède l’homme, ça sera l’inverse.

Après l’avoir fait revenir avec l’aide du Coran et de la roqya, il faut réciter et frapper le cou jusqu’à ce qu’il ne puisse plus s’enfuir et se convertir.
On va demander à dieu de ramener tous les djinns d’où vient celui-là (si c’est un djinn de la maison), de ramener tous les djinns qui restent chez le sorcier (si c’est un sorcier qui l’a envoyé).
Aussi de ramener tous les djinns dans le pacte (si c’est un djinn d’un pacte), de ramener tous les djinns que les gens adorent là-bas (si c’est un djinn que les gens adorent à un niveau). Une fois qu’ils y sont, les convertir à l’islam sera le but.

La dernière méthode qu’on va citer consiste à parler directement au djinn. Il faut savoir que même si on ne le voit pas et ne l’entend pas, lui il est en mesure de le faire. Même s’il vous est difficile de vous concentrer, ayez du courage et faites-le malgré les éventuelles perturbations que vous pouvez rencontrer.

Avant de dormir, il vous suffit de vous adresser à lui tout simplement et de lui dire que vous avez à lui parler (dans le cas de la possession d’un djinn amoureux par exemple) et de réciter verset 21 sourate 30 : « Parmi ses signes, Il vous a créé de vous-mêmes des épouses (ou des époux) … ».
À répéter plusieurs fois. Puis continuer avec « Si c’est un pacte ou une sorcellerie qui t’a ramené sur moi alors écoute », et tu récites verset 1 sourate 9 pour effacer le pacte. Et Unir avec « Maintenant si je te vois encore une fois dans mes rêves, je te tue ! ».

Naturopathe et médecine naturelle

naturopathe

La naturopathie en Anglais « Naturopathy » a été enregistrée aux USA pour la première fois en 1902, sa signification revient au « Chemin de la nature » ou la « Voie de la nature ». Dans le dictionnaire Larousse, le naturopathe exerce un ensemble de méthodes de soins faisant partie des médecines douces et visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels (hygiène de vie, diététique, massages, phytothérapie, etc.).

Selon l’Organisation mondiale de la santé, la Naturopathie fait appel à des méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques. En d’autres termes, la naturopathie est une médecine douce qui prend soin de la santé par des moyens naturels.

Qu’est-ce que la naturopathie ?

Tout au long de cet article, nous allons découvrir : En quoi consiste la naturopathie ? Quels sont ses origines et ses principes ? Quelles sont ses contre-indications ? En quoi consiste le travail du naturopathe ? Et comment bien choisir son naturopathe ?

Médecine non conventionnelle, la naturopathie est en plein essor ces dernières années. Elle est reconnue par l’Organisation mondiale de la Santé, OMS, comme étant la troisième médecine traditionnelle. Il s’agit d’une médecine holistique qui cherche à agir sur la cause, en prenant en considération tous les aspects de la personne, et non pas sur le symptôme en lui-même. Le Bureau international du Travail a officiellement enregistré la naturopathie en 1986 et l’UNESCO la considère comme médecine traditionnelle.

Méthodes et techniques du naturopathe

Regroupant différentes méthodes et techniques de soin, la naturopathie a pour but de renforcer les défenses de l’organisme humain, et ce, en utilisant des moyens uniquement naturels et biologiques.

Cette médecine douce analyse la santé de l’individu comme étant un état de bien être mental, physique et social et défend le capital santé en lui-même. La naturopathie donc repose sur le fait de rester en bonne santé et prendre soin de soi en utilisant des moyens 100% naturels.

Englobant l’entièreté de l’individu ou de l’humain, la naturopathie suppose que la personne est basée sur le physique, l’énergétique, le mental, l’émotionnel et le spirituel. Elle traite ses différents axes pour le garder en bonne santé. La naturopathie traite 2 différents axes complémentaires qui sont : L’hygiène de vie (alimentation, stress, activités physiques…) et Les clés de la naturopathies (auto guérison de l’organisme).

Pour résumer, cette science éduque la santé par la prévention de la maladie et une conservation de la santé à travers une hygiène de vie plus saine. Tous ces moyens sont nécessaires à la contribution et à la promotion d’une santé durable, mais qui ne substituent en aucun cas à la médecine traditionnelle. En effet, la naturopathie complète les soins sanitaires, médicaux et paramédicaux.

Naturopathe définition et principes

La naturopathie par sa définition est basée sur de grands principes fondateurs. Grâce à son caractère hostile, elle prend en charge la personne dans sa globalité. Le naturopathe ne se limite pas à soulager les maux ou les symptômes. Au contraire, il vise à découvrir la cause pour assurer un traitement. Généralement, les causes sont reliées à un désordre alimentaire, à l’hygiène de vie, au manque de repos, a un cumul de stress, etc…

Un bilan de vitalité permettra éventuellement d’orienter les recherches. Ce qui permet de trouver la cause (l’origine) des maux physiques et des symptômes ressentis par le patient.

Sachant que le corps humain dispose de sa propre capacité d’auto guérison, le naturopathe utilise la force vitale et les moyens naturels pour permettre au corps d’aller mieux.
La nature est reconnue pour la régénération, la vitalité et la vie…

Les principes en naturopathie

Le naturopate utilise donc ces facultés pour provoquer une guérison spontanée. C’est une technique basée sur le « pas nuire » qui apprend aux individus diverses règles de conduite au quotidien qui aident à avoir une hygiène de vie optimale et à conserver un bon état de santé tous les jours.
Pour résumer, les principes de la naturopathie sont les suivants :

  • La capacité du corps à l’autoguérissons : Faire en sorte que l’organisme garde et protège son équilibre malgré les facteurs extérieurs (stress, alimentation…).
  • Arriver à connaitre la cause profonde : mettre le doigt sur la source du déséquilibre et du dysfonctionnement pour lever les blocages (les symptômes disparaîtront par eux-mêmes).
  • L’unicité de la personne : Utilisation d’un processus individuel et personnalisé qui traite le physique, le mental, l’émotionnel, l’énergétique et l’environnement socioculturel.
  • Harmonisation de la santé : Prendre soin du capital santé dans sa globalité en traitant plusieurs axes (optimiser les capacités d’équilibre, de défenses et d’auto régénération).
  • Obéissance aux lois de nature et de vie : Prendre conscience des mauvaises habitudes et utiliser correctement les lois de la nature (être le réel acteur de votre santé).

Nous allons maintenant découvrir les différents symptômes traités par
la naturopathie ses bienfaits naturopathie ?

Naturopathie : Bienfaits et champ d’action

naturopathe bienfaits

La naturopathie est un accompagnement complémentaire qui ne remplace pas la médecine conventionnelle, elle aide l’organisme et le corps humain à lutter contre différents troubles fonctionnels (sans cause de lésion particulière).

Il s’agit d’une approche non invasive qui use de méthodes naturelles, pas dangereuses et indolores, pour favoriser le changement de vie des individus qui souffrent de réelles douleurs comme les maux de têtes ou de ventre, mais aussi des effets secondaires dérivés du stress et du vieillissement comme l’anxiété, l’arthrose, etc.

La naturopathie n’est pas uniquement curative. C’est également une médecine douce préventive qui est indiquée pour prévenir les problèmes et garder un excellent capital santé.

Naturopathe et médecin conventionnel

Contrairement à la médecine conventionnelle, le naturopathe ne dispose pas d’essais cliniques pour démontrer l’efficacité de ses résultats. Cependant, plusieurs approches et techniques ont fait l’objet d’essais (la nutrition, l’aromathérapie, le jeûne, la balnéothérapie, etc…).

L’herboristerie a été pour le naturopathe la discipline qui a fait le plus d’études scientifiques. Cette dernière a révélé que 20 personnes sur 30 ont utilisé des plantes médicinales en complément à leur traitement pour le cholestérol et les agents infectieux.

Concrètement, la naturopathie peut être utilisée pour lutter contre différentes pathologies telles que : les allergies, les maux de tête, les problèmes de fertilité, les troubles digestifs, l’obésité, les déséquilibres hormonaux, les douleurs chroniques, le syndrome de fatigue chronique…

Le naturopathe s’adresse à tout le monde : des nourrissons et enfants aux seniors en passant par les adolescents, adultes, sportifs et les femmes enceintes… Tout à chacun bénéficiera d’une démarche et de conseils personnels et personnalisés de la part du naturopathe qui pourront éventuellement les aider à :

  • Améliorer la qualité de vie, le sommeil.
  • Améliorer les défenses naturelles.
  • Aider à la perte ou la prise de poids.
  • Améliorer la fertilité, le sommeil.
  • Aider à l’épanouissement durant la grossesse et la période postnatal.
  • Aider à la préparation des examens, entretiens, entrainement sportif.
  • Traiter les problèmes cutanés, les démangeaisons, les urticaire.
  • Diminuer les effets secondaires allopathiques, les intolérances
  • alimentaires.
  • Annuler le mauvais oeil.
  • Lutter contre les digestions difficiles, la constipation.
  • Diminuer les douleurs articulaires.

Champ de bienfaits avec la naturopathie

Avec un vaste champ de bienfaits, la naturopathie accompagne également les individus pour les aider en cas de dysfonctionnements chroniques. Le naturopathe utilise différentes techniques et moyens naturels pour aider le corps à retrouver son équilibre. Vous pouvez profiter de la naturopathie pour :

  • Les troubles digestifs : diarrhée, constipation, saignement du tube digestif, régurgitation, difficultés à avaler, ballonnement, transit perturbé, lourdeurs, intolérances, crises d’aérophagies, brûlures d’estomac…
  • Les douleurs : douleurs musculaires, douleurs articulaires, douleurs ostéoporose, maux de tête, douleurs dans le cou, douleur dans les gencives, douleurs aux épaules, douleurs à l’estomac, douleurs haut de dos, douleurs sacrum et au coccyx, douleurs aux lombaires, douleurs dans les coudes, douleur dans les bras, douleurs dans les mains, douleurs dans les hanches, douleurs aux genoux, mal de dents, douleur qui fatigue, lourdeur aux pieds, douleurs aux chevilles…
  • La fatigue chronique : perte d’énergie, perte de concentration, démotivation, dépression, insomnie, migraine…
  • Les troubles de la peau : exéma, psoriasis, acné, dermatite, dermite séborrhéique, zona, urticaire…
  • L’ORL et les troubles hormonaux : rhinite chronique, otite, sinusite, asthme, syndrome prémenstruel, dérèglements hormonaux, ménopause, andropause…

Naturopathe : Accompagnement des traitements médicaux

Le naturopathe vous accompagne aussi pour les traitements médicaux et aide à soutenir l’auto guérison du corps, mais aussi vous aider pour vous débarrasser de l’addiction, comme l’arrêt du tabac.

En effet, grâce à la naturopathie, qui propose plusieurs alternatives à l’individu, vous pouvez bénéficier de différentes manières qui vous accompagnent pour l’arrêt du tabac. On peut par exemple nommer la plante « Kudzu » dont la principale fonctionnalité est de calme la dépendance, et ce, grâce à sa capacité à stimuler la dopamine.

Il existe aussi d’autres plantes qui améliorent les symptômes du sevrage : le magnésium pour la fatigue, le millepertuis comme antidépresseur…
Outre le traitement des troubles et dysfonctionnements physiques, le naturopathe vous propose également tout un programme d’hygiène vital, argumenté par des conseils pour la pré-harmonisation du quotidien.

Aussi le naturopathe peut proposer des cures spécifiques à chacun et suivant les besoins du corps pour éliminer les surcharges qui bloquent les processus de défenses et de bon fonctionnement, ce qu’on appelle communément : La détoxification. Ces cures vous permettent aussi de combler les manques qui empêchent le corps d’avoir son potentiel de fonctionnement : la revitalisation, mais aussi la stabilisation pour permettre d’avoir un fonctionnement optimal.

Le traitement des maux occultes

Le naturopathe peut être amené à aider ceux qui souffrent de maux occultes comme la sorcellerie ou le mauvais oeil. En effet les sorciers avec leurs sorcelleries utilisent les éléments de la terre pour créer des perturbations sur le corps spirituel de la personne. Ces perturbations engendrent avec le temps plusieurs problèmes que la médecine conventionnelle n’arrive pas à expliquer. Généralement ce sont des patients qui souffrent et que les médecins n’arrivent pas à trouver l’origine de leurs souffrances. Pire encore, on leurs dit qu’ils n’ont rien pourtant leurs souffrances sont bien réelles.

La roqya et la naturopathie sont les deux disciplinent pour un traitement pluridisciplinaire qui visent à guérir ces patients. La roqya comme médecine spirituelle et la naturopathie comme médecine naturelle vont permettre de rétablir le corps spirituel de ces patients.

Que soigne un naturopathe ?

Dans certains pays qui pratiquent la naturopathie, le naturopathe est considéré comme étant un véritable médecin. Le naturopathe soigne les troubles chroniques, les problèmes dermatologiques, les situations de crise, les diagnostics, les examens, les traitements et effectue même des ablations…

Par contre, dans d’autres pays, on requiert à la naturopathie pour soigner des problèmes mineurs comme combattre les maladies chroniques et dégénératives. Les naturopathes sont alors considérés comme des conseillers en santé et non pas de médecins.

Lors d’une visite chez un naturologue, il vous pose une multitude de questions sur votre santé générale, votre hygiène de vie, votre niveau de stress, vos habitudes alimentaires, la fréquence de votre pratique sportive…

C’est une collecte de données que le naturopathe effectue pour la découverte des causes profondes de votre malaise (un mal de tête par exemple peut être dû à un faible taux de sucre dans l’alimentation, un trouble musculo-squelettique, un manque de sommeil, un niveau élevé de stress…) et ne se diminue pas forcément par un analgésique.

C’est en se basant sur ce principe que le naturopathe vous fournira le traitement pour traiter votre malaise ou trouble.

Il existe plusieurs écoles et institutions qui proposent des formations et des cours en naturopathie. Les établissements sérieux sont généralement agréés (en France ils sont agréés par la Fédération française de naturopathie).

Lors de la formation, le profil du thérapeute est enrichi par des connaissances en sophrologie, en psychologie et en réflexologie. Outre les étudiants, les kinésithérapeutes, les psychothérapeutes et les médecins peuvent suivre ces formations et pratiquer la naturopathie.

Pour éviter les dérivés, les associations professionnelles peuvent vous fournir un registre des membres pratiquant dans leurs pays respectifs. Il vous tient à vous d’évaluer les compétences du naturopathe en demandant d’éventuelles références.

Ayant pour but d’améliorer votre santé, le naturopathe vous accueille dans son cabinet pour une première visite qui dure généralement une heure à une heure et demie. La séance peut concerner un rééquilibrage fonctionnel, un bien-être ou encore un coaching thérapeutique.

Durant cette première séance, le naturopathe effectue votre bilan de vitalité pour pouvoir vous prodiguer le traitement adéquat. Le nombre de séances complémentaires, qui durent entre 30 et 40 min, sera déterminé par votre naturologue, selon l’état de santé du patient.

Il existe diverses compagnies d’assurance qui couvrent les frais de consultations et soins naturopathes, il est conseillé de vérifier cela auprès de votre assureur.

Agissant en amont par rapport à la maladie, le travail du naturopathe vise à apporter un bien-être physique et une meilleure qualité de vie au patient.
Il utilise des techniques douces et indolores (réflexologie, massages bien-être, respiration, cures et soins naturels…) ainsi que des plantes (ou huiles essentielles, remèdes floraux…) pour la guérison de ses patients. De plus, il vous fait part de plusieurs conseils d’accompagnement et de suivi pour garder un bon état de santé général.

Histoire de la naturopathie

naturopathe histoire

Ayant vu le jour au Ve siècle avant Jésus-Christ. La naturopathie a été utilisée jusqu’au début du XXe siècle dans l’Occident, pour laisser place aux médicaments chimiques.

À partir du XIXe siècle, les scientifiques découvrent plusieurs approches ancestrales, et c’est dans cette mouvance que Benedict Lust (1870-1945), médecin ostéopathe et chiropraticien allemand, a fondu officiellement la naturothérapie après avoir émigré aux États-Unis.
Et c’est en 1902 qu’il a inauguré la première école de naturopathie, à New York. On y enseignait une multitude de techniques thérapeutiques, mais aussi l’hydrothérapie, l’herboristerie, la nutrition, la physiothérapie…

Par la suite, plusieurs écoles de médecine naturopathe ont ouvert leurs portes à New York et ont proposé des cursus de 2 à 4 ans d’apprentissage. Des formations généralement associées à des cours avancés en homéopathie ou en chiropractie (des techniques qui ne cessent de croître et de connaitre un réel essor aujourd’hui).

À partir des années 1970, la naturopathie a encore reconnu un haussement de popularité et quelques universités américaines ont proposé des cursus académiques de 4 années. Une formation solide pour toute une nouvelle génération de naturopathes.

En 1983, l’OMS (Organisation mondiale de la santé) a recommandé aux autorités médicales de tous les pays d’intégrer la naturothérapie aux services de santé publics.

En 1994, le gouvernement des États-Unis a accordé à « Bastyr University » (l’une des grandes écoles de naturopathie en Amérique du Nord) un grand budget pour la recherche scientifique contre le sida.

Pour conclure

« Fais du bien à ton corps pour que ton âme ait envie d’y rester ».

Proverbe indien

La naturopathie est une médecine douce, en accompagnement à la médecine traditionnelle, qui est basée sur la capacité d’auto guérison du corps et qui utilise un ensemble d’expressions de notre force vitale pour débloquer l’énergie et la renforce grâce à la revitalisation.

Le travail du naturologue est de chercher la cause réelle du mal dont souffre la personne et traiter la cause et non les symptômes.

Pour ce faire, Le naturopathe utilise différentes techniques et plantes naturelles (compléments alimentaires, nutritionnels et végétaux : plantes, huiles essentielles, thermothérapie, élixirs Voraux, massages bien-être, exercices respiratoires…) pour y parvenir.

Par finir, Le naturopathe accompagne son patient lors des suivis, avec des conseils par rapport au (stress, l’alimentation, l’hygiène de vie…) afin de le maintenir en bonne santé.

les djinns, créatures invisibles

Au même titre que nous les hommes, les djinns sont aussi des créatures de Dieu. Dotés de pouvoirs surnaturels, cette créature est imagée comme un personnage terrifiant et fougueux qui sème la panique et la terreur.
Cette conception que les hommes ont les djinns, a suscité chez eux un sentiment de peur et prient pour ne jamais croiser leur chemin.
Pendant que certains fuient ces fougueuses créatures, d’autres par contre invoquent les djinns par leur nom qu’on leur a attribué afin d’obtenir d’eux des services grâce à leurs pouvoirs surnaturels.

Les djinns c’est quoi ?

Le mot djinns nous vient du verbe arabe « Janna » qui signifie cacher ou dissimuler, d’autres par contre définissent ce mot comme étant un « être sombre ».
De toutes les deux définitions du mot arabe nous laisse paraître qu’un djinn est une créature surnaturelle doté d’immenses pouvoirs. Tout comme les hommes, les djinns mangent, boivent, se marient et ont des enfants.

Ils peuvent être chrétiens, juifs, athées, musulmans ou même peuvent appartenir à une autre religion. Les djinns sont beaucoup plus nombreux que les êtres humains, il en existe ainsi de bons comme de mauvais, de mâle comme de femelle.

Il faut noter aussi à cause de leur invisibilité, ils peuvent nous voir, habiter avec nous, nous posséder sans qu’on n’en sache rien. La plupart de leurs habitations se trouvent dans la forêt, des maisons en ruines, des endroits inhabités, dans le désert, etc.

Doté d’immenses pouvoirs, un djinn peut prendre n’importe quelle forme physique qui le chante, il change d’apparence quand il veut.

Les djinns selon l’Islam

Dans la religion islamique, les djinns existent bel et bien et ont été créés par Dieu tout comme Il a créé l’homme.

« Nous avons certes créé l’homme d’une argile sonnante, extraite d’une boue malléable. Quant aux djinns, nous les avions créés, auparavant, d’un feu sans fumée, d’une chaleur ardente »

(Coran 15 : 26-27)

À en juger le sens des 2 versets précités, les djinns sont alors créés bien avant l’homme.
Le jour du jugement dernier, au même titre que l’homme, les djinns seront rassemblés et jugés par Dieu. Ils rendront compte tous sans exception auprès du Seigneur le Très Haut, de leurs œuvres d’ici-bas.

De la même façon qu’il existe des musulmans ou des mécréants chez les hommes, les djinns peuvent aussi en être un et la plupart des mécréants forment l’armée hyper puissante de Satan et se font ainsi appeler les diables. Parmi eux aussi, certains se sont convertis vers l’Islam et qui jusqu’à aujourd’hui continuent de le faire.

Les pouvoirs incommensurables des djinns

Quand on évoque le mots « djinns », la plupart du temps l’homme pense à cet être malveillant, terrifiant, dévastateur, méchant et monstrueux qui hante nos sommeils et sème la pagaille à cause de leurs immenses pouvoirs surnaturels.

Un djinn bienveillant par exemple, ne fera pas de mal à l’homme et parfois même est contraint de se quereller avec ses semblables djinns pour qu’ils laissent en paix les êtres humains. Ils peuvent prendre n’importe quelle forme physique, soit, le djinn prend l’apparence d’un animal, d’un être humain ou d’autres créatures vivantes.

Pouvoir sur les humains

Par leur pouvoir, un djinn peut posséder une personne, le rendre fou, créant chez elle des crises d’hystérie, des maux de têtes réguliers, la rendant impuissante sexuellement, stérile, etc. Cet acte ignoble et blâmable auprès du Seigneur se justifie souvent parce qu’un membre de leur famille a été touché ou blessé par un être humain et pour se venger, possède la personne concernée.

D’autrefois aussi, ce sont de simples mécréants qui le font juste par plaisir et par méchanceté. Parfois, le jinn tout comme les hommes, tombe amoureux d’une personne et quand cela se produit, devient jaloux et pour le manifester, va posséder la personne, l’éloigner de son partenaire ou de ses prétendants et même parfois va créer un divorce.
Les djinns ont le pouvoir de voler et peuvent traverser en un rien de grandes distances.

Djinns et occultisme

Grâce aux pouvoirs de certains jinns, les hommes qui les invoquent par leurs noms peuvent faire d’incroyables choses comme se vêtir et se dévêtir en une seconde, voler dans les airs, marcher sur la mer ou déplacer des statues comme celle de la liberté.

Certains vont nous dire que cela s’appelle faire de la magie, mais il faut savoir qu’aucun homme sans l’aide d’un ou de plusieurs jinns, ne peut accomplir ces choses parce que tout simplement ce n’est pas à l’homme que Dieu a doté de ces pouvoirs mais plutôt aux djinns. De la même façon, certains voyants bénéficient des services des djinns qui les informent sur le destin.

Satan, appartient-il à la communauté des djinns ?

Comme beaucoup le pensent, Satan n’est pas un ange, mais plutôt un djinn. Dieu l’avait élevé au rang des anges sauf qu’il n’en est pas un et sa désobéissance envers son Créateur en atteste clairement.
Un ange est un être de lumière qui ne fait qu’adorer Dieu sans jamais penser ni oser le désobéir parce qu’étant créé de la sorte contrairement aux djinns qui, par contre commettent des péchés. Satan le lapidé lui-même a souligné cette différence lorsqu’il refusait de se prosterner devant Adam.

Allah dit :

« Qu’est-ce ce qui t’empêches de te prosterner quand je te l’ai commandé ? »

Coran 7:11

il répondit :

« Je suis meilleur que lui : tu m’as créé de feu alors que tu l’as créé d’argile »

Coran 7:12

Et nous savons tous que les djinns ont été créés d’un feu sans fumée.

Le prophète Salomon et les djinns

Salomon, fils de David possédait une armée de jinns qui exécutaient tous ses ordres. Les djinns lui étaient fidèlement dévoués et ainsi, lorsque Salomon voulait le trône de la reine de Sabaa sous ses pieds, il demanda à son peuple qui d’entre-deux pouvait le lui ramener et c’était un jinn qui avait répondu à son appel :

« je vous l’apporterai avant que vous ne vous leviez de votre place ».

d’autres rapportent qu’il a dit:

« je vous l’apporterai avant que vous n’ayez cligné l’œil ».

Dans le village de Laynah au nord de l’Arabie Saoudite, l’armée de djinns du prophète Salomon y avaient creusés des puits suite aux ordres du prophète et qui, jusqu’aujourd’hui, font du village de Laynah une des merveilles touristiques. Qu’on le croit ou non, les djinns existent bel et bien.

Protection contre le mauvais oeil

Le mauvais œil est la conséquence d’un regard négatif qui est porté sur vous. Il peut s’agir d’une personne qui est jalouse de vous, qui a de la rancœur envers vous ou qui vous envie. où une nécessité d’une protection contre la mauvais oeil.

Le prophète de l’islam Mohamed S.A.W. nous dit clairement:

« La plupart de ceux qui meurent de ma communauté après l’écriture d’Allah, son décret et son destin meurent à cause du mauvais oeil. »

Le prophète Mohamed

Le regard rend la victime malchanceuse. Il y a cependant des moyens de protection contre le mauvais œil. Découvrez-les.

Ce qu’il faut d’abord savoir sur le mauvais œil

Il est important de savoir que dans certains cas, le mauvais œil peut passer inaperçu chez la victime. Ainsi ce n’est pas à tous les coups que ce mal occulte entraine des maladies, des échecs, des malheurs, etc. Il peut parfois tout simplement vous frôler sans pour autant avoir un impact sur vous.

Votre niveau d’immunité énergétique joue aussi un rôle très important. En effet si vous avez trop peur d’une personne ou d’un danger, vous serez fragile face a ce mal occulte et celui-ci pourra gravement impacter sur votre vie.

Si vous vous dites tout le temps que quelqu’un veut vous jeter un mauvais sort alors vous tomberez facilement dans les griffes de ce mal occulte. Cependant si vous renforcez votre immunité énergétique et que vous dites que vous êtes protégé et que vous faites confiance à ces protections, ce regard ne pourra pas grand-chose contre vous.

Vous devez aussi savoir qu’il y a une différence entre ce regard et l’envoûtement. Le mauvais œil est causé volontairement ou involontairement par le regard d’une personne. L’envoûtement quant à lui est une attaque préméditée et totalement volontaire.

Prières et protection contre le mauvais oeil

Dans le cas où vous êtes croyant, vous devez vous accrocher à la prière afin d’être protégé du mauvais œil. Pensez à réciter très souvent des prières de protection et demandez à votre seigneur de vous assurer protection contre les jaloux et les envieux. Les prières sont aussi très importantes.

Comme protection contre le mauvais oeil, la réponse réside dans les paroles de Dieu.
Les protections prophétiques sont un excellent moyen pour se protéger.
Les « Adhkaar » sont une récitation coranique et des paroles énoncées par le Saint Prophète (S.A.W.).

C’est un fait, ceux qui sont proches de Dieu, qui récitent le Saint Coran et s’engagent dans les protections prophétiques ont une probabilité beaucoup plus faible d’être victime du mauvais sort et de ses effets néfastes.

Selon la tradition prophétique, le plus grand moyen de protection réside
dans la récitation des Sourates suivantes :

  • Sourate Al-Fatiha.
  • Ayat Al-Korsi.
  • Sourate Al-Ikhlaas, Al-Falaq et Sourate Al-Nass.

Prenez l’habitude de réciter ces Sourate matin et soir tous les jours avec intention. Cela vous permet une bonne protection.

Amulettes et talismans comme protection contre le mauvais oeil

Les objets de protection ainsi que les amulettes ont toujours constitué une croyance partout dans le monde. Il faut savoir que ces objets sont considérés comme cause d’associationnisme donc interdit dans les religions monothéistes.

Les amulettes de protection contre le mauvais oeil sont souvent représentées avec un œil. D’ailleurs l’une des plus connues est l’œil d’Horus issue de l’Egypte ancienne. Les formes d’amulettes peuvent varier en fonction des traditions. Certaines amulettes ont la forme géométrique et d’autres contienne des figurines.

Les talismans servant à protéger du mauvais œil sont souvent des bijoux que la personne doit toujours porter. Il peut s’agir d’un pendentif, d’une bague, d’un bracelet, etc. Le pendentif est très connu pour la protection contre le mauvais œil. Certains talismans peuvent être accrochés dans la chambre, au niveau d’une porte ou d’une fenêtre.

Adopter une attitude optimiste

Gardez toujours une attitude positive et optimiste quel que soit la situation. Consacrez votre temps à votre entourage et gardez toujours le sourire.
Ignorez les personnes qui vous veulent du mal et soyez prévenants. Montrez de l’attention aux personnes de votre entourage afin d’attirer de l’énergie positive. ça sera pour vous une protection contre le mauvais oeil aussi.

Main de fatma: Khamsa

main de fatma

La main de Fatma est un symbole qui est utilisé en tant que talisman et amulette pour la protection contre le mauvais œil. Elle est également appelée la main de Khamsa ou main de Fatima. Elle est la plupart du temps utilisée en Afrique du Nord et elle est liée à la déesse Tanit.
Cette dernière est une divinité punique et berbère. En langue arabe et en hébreux, le mot « khamsa » signifie « cinq ». Il faut savoir que l’islam considère les talismans comme objet d’associationnisme.

La main de Fatma, à quoi ressemble-telle ?

La forme de base de la main de Fatma est une main dotée d’un œil au centre. Cependant l’œil n’a pas de signification symbolique.

La Tafust est représentée différemment dans le monde. Son apparence a subi des évolutions au Ul du temps selon ses origines.
Cette évolution permet à la main de Fatma de s’adapter aux différentes cultures et aux peuples. Il existe toutefois des caractéristiques universelles qui sont les suivantes :

  • La main à cinq doigts qui pointent soit vers le haut, soit vers le bas.
  • Très souvent, les doigts ne sont pas distants et sont serrés entre eux.
  • Il y a toujours un œil au niveau de la paume de la main.

L’illustration la plus courante de la khamsa est un symbole symétrique au niveau duquel la taille et la forme de l’auriculaire et du pouce sont les mêmes. L’illustration avec une différence entre le pouce et l’auriculaire est peu courante.
Dans certaines cultures, il n’y a aucune modification apportée à l’illustration de cette main car ce sont des cultures qui tiennent à en conserver l’aspect originel.

Cependant dans la plupart des cultures, des détails ainsi que des améliorations de style sont ajoutés à la Tafust.

On retrouve ces améliorations artistiques au niveau de la paume de la main avec des dessins qui servent d’ornement autour de l’œil. Il y a aussi des innovations de style au niveau des cloisons des doigts.

Origines main de fatma

La main de Fatma existe depuis des millénaires et ses origines exactes sont très difficiles à déterminer. L’utilisation la plus ancienne de la Tafust remonte à la civilisation sémitique juive avec les peuples de Phénicie au sein de la zone Nord de l’Afrique.

L’établissement de la Phénicie a été fait vers les années 1500 avant J.C. Il est également très probable que le symbole de la Khamsa ait été utilisé bien avant cette date dans la région. D’après les archives, la main de Fatma était utilisée par les phéniciens en tant que symbole de vénération à la déesse Tanit.

Cette divinité était la patronne de Carthage et était la protectrice de cette capitale. Celle-ci était ainsi protégée contre tout mal.

Le symbole de la main de Fatma

D’après ses origines, on voit que la main de Fatma n’est pas seulement présente dans les croyances et traditions berbères. On la retrouve ainsi également dans la culture carthaginoise et dans la religion punique dans lesquelles elle était liée à la divinité Tanit.

main de fatma khamsa

Pour les croyants juifs, la Khamsa est associée aux cinq livres de la thora. Pour les musulmans, cette main représente les cinq piliers de l’islam ou les cinq du manteau qui sont : le prophète, Fatima sa fille, Ali l’époux de Fatima et leurs fils jumeaux Hassan et Hussein.

Le symbole de cette main a subi des évolutions dans le temps avec les fouilles archéologiques qui stipulent qu’elle est plus ancienne que les deux religions. Ceci est prouvé par le fait que la main de Fatma était utilisée par les religions puniques bien avant l’époque J.C.

Pour les monothéistes, la Tafust est une superstition car il n’y a qu’une seule protection, c’est celle venant de Dieu. La main est ainsi perçue comme un totem d’idolâtrie.

La main de Fatma dans les religions

Main de Myriam dans la religion juive

L’une des plus anciennes utilisations de la main de Myriam est liée aux enseignements juifs. En hébreux Khamsa signifie cinq et il est utilisé dans deux cas de figure dans la religion juive : la référence aux cinq premiers livres de la thora et les enseignements juifs demandant à se servir des cinq sens dans l’adoration de Dieu.

La main de Myriam dans la religion juive fait aussi allusion à la sœur du prophète juif Moise qui s’appelait Myriam.

Main de Marie dans la religion chrétienne

Les cinq livres de la thora auxquels est rattachée la main de Myriam dans la religion juive constituent l’ancien testament de la bible. Dans la religion chrétienne, Marie la mère de Jésus est considérée comme une femme supérieure aux autres.

Elle est perçue comme une illustration parfaite de la puissance et du pouvoir du Dieu. Ici la main de Myriam est appelée la main de marie et elle est un rappel pour les chrétiens.

La main de fatma dans la religion islamique

Il faut savoir que dans l’islam et pour les musulmans seul Dieu (Allah) protège ses serviteurs. D’où l’utilisation d’un talisman comme la khamsa est considérée comme un acte d’associationnisme.

Croire qu’un objet nous apporte une protection est contraire aux principes mêmes du monothéisme. La plupart accrochent ou peignent sur la façade de leurs maisons la Tafust comme tradition.

Protection contre le mauvais oeil

Dans plusieurs cultures, la main de fatma est considérée comme un talisman ayant un pouvoir de protection. Placé sur une porte ou dans un collier, cet objet est utilisé pour se prémunir du mauvais oeil.

C’est pour cela que le symbole de main est parfois agrémenté d’un oeil. Nombreux pensent aussi qu’en décoration dans une maison, cet objet attire le bien et la fortune. Elle est censée protéger aussi contre les mauvaises ondes, la malchance et la jalousie.

Pour plus d’information sur la main de fatma et sur les protections contre le mauvais oeil, contactez-nous. Et n’oublier pas que la meilleure des protections c’est votre foi en Dieu tout puissant.

Références et sources

Mohand Akli Haddadou: Dictionnaire des racines berbères communes .

Djinn : Entité invisible

djinn

Le mot djinn est d’origine arabe qui veut dire « caché », ils furent adorés par les Arabes pendant la période préislamique. Contrairement aux dieux, les djinns n’étaient pas considérés comme immortels. Dans l’ancienne Arabie, ce terme s’appliquait aussi à toutes sortes d’entités surnaturelles dans les différentes religions et cultes.

djinn captage

Djinn dans l’islam

Dans le noble Coran comme dans les Hadith, les djinns sont évoqués à plusieurs reprises. Nous allons dans cet article, expliquer le mystère des djinns. Connaitre la différence entre un djinn et un démon. Quelles interactions peuvent-ils avoir les humains, leurs types et enfin comment s’en protéger d’eux.

Dans sourate Al-Rahman (Le Tout-Miséricordieux), Dieu nous dit :

« 14. Il a créé l’homme d’argile sonnante comme la poterie ; 15. Et il a créé les djinns de la flamme d’un feu sans fumée».

Le saint Coran

Dieu précise que le jnoun a le pouvoir de nous voir sans qu’on ne le voie et qu’il est appelé à croire et connaître comme les hommes le jugement dernier.

Dans le coran, Dieu a parlé du Diable (al-Shaytan) comme étant un djinn rebelle, qui a refusé par orgueil d’obéir à l’ordre de se soumettre à la volonté divine en se prosternant devant Adam.

Cet épisode fût relaté dans diverses sourates où Iblis (Satan) a été cité à chaque fois comme étant l’exception aux anges fidèles à la volonté d’Allah :

« Nous vous avons créés, puis Nous vous avons donné une forme, ensuite Nous avons dit aux Anges : « Prosternez-vous devant Adam. » Ils se prosternèrent, à l’exception d’Iblis qui ne fut point de ceux qui se prosternèrent. »

(Verset 11 de la Sourate 7)

« Et lorsque Nous dîmes aux Anges : « Prosternez-vous devant Adam », ils se prosternèrent, excepté Iblis qui se révolta contre le commandement de son Seigneur. »

(Verset 50 de la Sourate 18)

Djinn et danger

Toute personne peut être exposée au danger des Djinns malveillants qui veulent plonger les humains dans la mécréance, la solitude, l’angoisse et la paresse. Certaines choses facilitent leurs interventions dans notre monde :

  • La sorcellerie intérieure et extérieure.
  • Les jeux de communication comme la planche d’Ouija.
  • Les sentiments négatifs comme l’envie, la jalousie, le mauvais œil.
  • Le djinn amoureux qui persiste durant de longues périodes.
  • Quand on égorge un animal sans citer le nom de Dieu.
  • Commettre de grands péchés et ne pas implorer le pardon de Dieu.
  • La passivité, la mécréance, les idées négatives, l’énergie négative, les chocs et l’état de fragilité émotionnelle.

Types et catégories

Dans un hadith, le prophète Salla Allahu Alayhi Wassalam nous indique qu’il y a trois catégories de Djinns, ceux qui ont des ailes et qui peuvent voler, ceux qui ressemblent aux reptiles et ceux qui sont comme les humains.

Dans le coran, d’autres types de djinn ont été évoqués (Mareed, Ifrit ou Al Quarine). Nous découvrons aussi que le Quarine est une sorte de démon qui existe en chacun de nous. Il se manifeste en soufflant des pensées négatives et de péchés à chaque fois que notre foi baisse.

Il incite l’homme à commettre les interdits et se réjouit quand ce
dernier tombe dans son piège. Rappelons que Dieu nous a dit :

« Le Diable vous fait craindre l’indigence et vous recommande des actions honteuses ; tandis qu’Allah vous promet pardon et faveur venant de Lui. La grâce d’Allah est immense et Il est Omniscient ».

(Sourate 2/verset 269)

Il nous rassure aussi :

« Et si jamais le Diable t’incite à faire le mal, cherche refuge auprès d’Allah. Car il entend, et sait tout. Ceux qui pratiquent la piété lorsqu’une suggestion du Diable les touche se rappellent [du châtiment d’Allah] : et les voilà devenus clairvoyants »

(Sourate 7/verset 200)

Djinn : Apparence, forme et demeure

Commençons par le commencement et parlons d’abord de leurs compositions. En se basant sur le Coran et les Hadiths, le djin, en tant qu’être, a été créé de feu :

« Et Il a créé les djinns de la flamme d’un feu sans fumée ».

(Sourate 55 verset 15)

On peut aussi citer les paroles du prophète S.A.W., rapportée par Muslim et Ahmad :

« Les anges sont créés de lumière, les djinns d’un feu sans fumée et Adam comme on vous l’a décrit».

Vous pouvez voire ce documentaire consacré a ce sujet.

Constitution de leurs corps

La constitution des Djinns est complètement différente de la nôtre, qui est d’argile. Cependant, en s’appuyant sur ce verset :

«et quant au djinn, Nous l’avions créé auparavant d’un feu d’une chaleur ardente»

(Sourate 15 verset 27)

Nous constatons que les djinns ont été créés bien avant les hommes, en occurrence Adam.

Certains savants ont débattu quant à la flemme en elle-même.
D’après Ibn Abbas, le mot « sans fumée » aurait comme signification « de l’extrémité de la flamme ». D’autres pensent que la signification de « sans fumée » est par rapport à la pureté du meilleur des feux.

Allure et forme

Pour ce qui est de leurs allure, nous pouvons dire qu’ils ont la capacité d’avoir plusieurs formes. D’après Ibn Taymiya, ils peuvent se manifester sous une forme humaine ou animale.

Quand un djinn prend une forme terrestre (humaine ou animale) alors il obéit aux règles physiques de notre monde. Ce qui veut dire qu’on pourra le voir, le toucher, voir même le tuer avec un objet tranchant.

C’est à cause de cette vulnérabilité, que les jinn prennent rarement une forme humaine ou animale. La plupart du temps, les djinns jouissent de leurs invisibilité pour faire peur aux gens.

Satan : un jinn mécréant

Il est à noter que peu importe l’apparence que les djinns peuvent prendre, ils leurs est impossible de prendre celle du prophète (S.A.W). Dans un Hadith reporté par Boukhâri, Mouslim et Abou Daoûd :

« Celui qui m’a vu en rêve, c’est comme s’il m’avait vu en état d’éveil. Satan ne peut prendre mon apparence ».

Hijama – médecine prophétique

hijama

La Hijama est une technique ancestrale qui aide à libérer les tensions musculaires. Elle consiste à effectuer, à des points précis du corps, des incisions superficielles et d’y appliquer des ventouses. Ces dernières mises sur des zones particulières du corps vont aspirer le sang et provoquent la stimulation de l’organisme.

La pose ne dépasse pas 20 minutes et n’est pas douloureuse. D’ailleurs, plusieurs athlètes ont eu recours à l’incisiothérapie, notamment durant les Jeux Olympiques. Cela témoigne de son efficacité de point de vue récupération après l’effort sportif.

La hijama est une méthode de soins de plusieurs pathologies que nous allons expliquer dans notre article.

Histoire de la Hijama

Technique datant de plus de 1500 ans, la Hijama, ou extraction par ventouses, permet le soulagement de plusieurs maux comme :

  • La Fertilité.
  • Le Rhumatisme.
  • Les Allergies.
  • L’Asthme.
  • Les Pathologies cutanées.
  • Les Problèmes hormonaux.

Également épurative, elle permet l’élimination des substances présentes en excès dans le corps : acide, cholestérol, résidus de médicaments. Elle possède des actions neurologiques et neurovégétatives.

Extraite du mot Hajém, la Hijama est une technique de soin utilisé dans l’islam et autorisée par la Sunna. La cupping thérapie est une médecine ancestrale (pratiquée en Égypte), mais aussi médecine traditionnelle reconnue par les Chinois.

Le déroulement de la séance de Hijama

La thérapie des ventouses a pour principal objectif l’élimination des toxines du corps et l’amélioration de l’état de santé générale. Les ventouses utilisées sont soit en plastique soit en verre.

Elle sont placées sur des zones spécifiques du corps pour lui apporter :
la vitalité, le bien-être, la force… La séance de cupping thérapie peut facilement être associée à la naturopathie.

L’utilisation des ventouses varie selon le cas. On peut les utiliser à chaud à l’aide de flammes, avec un système d’aspiration mécanique de l’air sinon à froid.

Types de ventouses

Lors de la séance de cupping thérapie, le praticien peut utiliser 3 sortes de ventouses.

  • Méthode de succion, également surnommées ventouses naturelles.
  • Les ventouses à combustion qui permettent l’aspiration de la peau.
  • Les ventouses à valve, les plus utilisées.

Lors de sa première consultation chez le praticien, le patient discute avec lui de ses craintes, de son alimentation… mais aussi de la douleur.
Après détermination de l’état d’angoisse et de la cause des maux, le praticien pourra commencer la thérapie.

Les différentes pratiques de la hijama

Il existe différentes formes de cupping thérapie. Selon les circonstances des douleurs et les besoins que le praticien définit quel type de cupping thérapie adapté.

Découvrons maintenant les diverses formes pratiquées :

La dry cupping thérapie

Encore plus douce que la cupping thérapie, la Hijama sèche, également appelée « dry cupping », effectue une succion de 10 minutes sur les zones concernées sans retirer de sang.

Cette technique est différente de la pratique traditionnelle, car les coupures ne sont pas réalisées et le sang n’est pas retiré. En effet, après 10 minutes d’application, on ne remarque plus d’effet, et tant la pression est grande durant ce laps de temps, tant les ventouses sont efficaces sur les douleurs.

La Moving cupping thérapie

Ayant le même principe, la Moving cupping thérapie agit avec la succion des ventouses, qui seront ensuite déplacées dans un mouvement de “S” ou de haut en bas.

On peut apparenter cette technique à un massage efficace pour les douleurs situées au dos : muscle trapèze et des muscles paravertébraux.

Cependant il est nécessaire d’appliquer de l’huile sur la zone à traiter pour faciliter le passage des ventouses.

Hijama et zones d’incisions

Contrairement aux massages, la Hijama fonctionne par aspiration, donc pas de libération par pression, il s’agit bel et bien d’une libération par aspiration et évacuation.

Principalement basées sur la fluctuation des énergies du corps, les ventouses sont placées sur le corps en fonction des méridiens énergétiques. Le point de douleur se traduit par le fait qu’il y’a un blocage de l’énergie à cet emplacement.

Il existe plusieurs endroits pour faire les incisions…nous pouvons citer :

  • Au-dessus de la tête (au centre plus exactement) (Al hémma).
  • Sur les deux côtes du cou (Al Okhdouain).
  • Au-dessus du dos entre les épaules (Al Kéhel).
  • Sur les pieds (en dessus).
  • Sur les ovaires.

Pour les cas de sorcellerie ou du mauvais œil, il faut mettre les ventouses sur les endroits de la douleur, les avantages de la Hijama se font sentir instantanément.

hijama bienfaits

Quelles sont les bienfaits de la Hijama ?

La Hijama dispose d’une multitude de bienfaits tels que : la régulation du taux de fer, des taux de l’hémoglobine et des plaquettes, de créatine, de cholestérol…

Grâce à la stimulation du système immunitaire et des globules blancs, cette technique permet de réguler les taux d’hormones responsables de l’acné, des soucis de fécondité, de kystes et autres dérèglements hormonaux.

Elle permet aussi d’éliminer quelques sorcelleries qui se trouvent à l’intérieur des corps des personnes envoûtés. C’est pour cela que plusieurs rakis la proposent comme complément à la roqya.

Lorsqu’elle est pratiquée sur la tête et à la base du cou, la cupping thérapie joue le rôle d’un véritable remède pour les maladies neurologiques comme l’épilepsie, mais aussi pour la migraine et les forts maux de tête. En ce qui concerne la première vertu des incisions c’est la relaxation et le bien-être, d’ailleurs c’est expliqué par la sécrétion d’endorphine.

Prévention et détoxification

C’est aussi une technique de soins préventive, mais aussi curative : elle est utilisée en cas de nécessité pour les douleurs et les maux physiques.

Nombreux hadiths dans la sunna rapportent ses bienfaits et la recommandent.

hijama sunna

Hijama dans la sunna

D’après Sahih Al-Jamii, le prophète Mohammad (SAW) a dit :

Pendant mon Voyage nocturne, je ne suis pas passé devant un groupe d’Anges sans qu’ils me disent : Ô Muhammad ! Ordonne à ta communauté de pratiquer Al-Hijama

Rapporté par Anas Ibn Malik

Anas Ibn Malik a également rapporté que le prophète Mohammad (SAW) s’est fait faire l’incisiothérapie et a payé celui qui la lui a effectuée. On en comprend qu’il est licite dans la sunna de rémunérer celui qui la pratique.

Jabir rapporte aussi que le prophète Mohammad (SAW) a pratiqué l’incisiothérapie sur sa hanche, en raison d’une douleur.

Elle stimule aussi l’immunité et est efficace contre les migraines et l’affaiblissement de la mémoire. Le prophète (SAW) l’a pratiqué sur son crâne alors qu’il était en état de sacralisation, en raison d’une migraine.

Il est conseillé cependant de la pratiquer à jeun :

La Hijama à jeun est meilleure, et elle augmente la raison, la mémoire et facilite l’apprentissage.

Sahih sounan ibn Maja

Cependant, d’après quelques savants, elle rompt le jeûne :

Celui qui applique Al Hijama et celui qui se la fait appliquer ont tous deux rompu le jeûne.

Al-Tirmidhi

Précaution a prendre

Cependant, l’incisiothérapie ne doit pas être pratiquée sur certaines personnes :

  • femmes enceintes.
  • les jeunes enfants.
  • les personnes faibles.
  • les personnes sous anticoagulants.

Il faut prendre certaines précautions, comme s’assurer que le patient ne souffre pas d’un diabète ou de maladie aux reins. En ce qui concerne les personnes âgées, il est conseillé d’éviter les coupures et les remplacer par des piqûres. La technique dure entre 25 et 30 min et ne dépassant pas 3 zones d’acupression à la fois.

Il est conseillé, pour ceux qui souffrent de constipation, de prendre une douche froide après la séance de Hijama. Il faudra éviter la pression d’eau à l’aide d’une bassine et en utilisant ses mains pour ramener l’eau.

Références

Dr El Sayed, « Methods of Wet Cupping Therapy (Al-Hijamah): In Light of Modern Medicine and Prophetic Medicine ».

La poisse : Causes et solutions

la poisse

L’esprit cartésien nous emmène à vouloir trouver des explications plus objectives que d’avoir la poisse. Certains vous diront que vous vous focalisez sur vos échecs et que vous devrez plus être positif. Mais qu’en est-il si tous les projets qui vous tiennent à cœur se soldent par des échecs ?


Vous avez l’impression qu’on vous en veut. Vous avez l’impression que quelqu’un vous tend des pièges pour assurer vos échecs sur l’ensemble de vos entreprises jusqu’à ce que vous vous rendiez compte que le problème vient de vous. Et là, vous vous posez la question : porterais-je la poisse ?

Avoir la poisse

La poisse est un terme pour désigner une malchance chronique et inexplicable (dictionnaire Larousse). Au-delà des explications proposées par les psychanalystes, les sociologues et les psychologues, il existe des cas où aucune explication plausible ne peut être fournie. Il existe des gens qui semblent être condamnés à ne prendre que des mauvaises décisions et dans les mauvais moments.

Explication ésotérique de la malchance

Avoir la poisse peut s’agir d’un problème occulte. Comme le mauvais œil, une malchance innée liée à des circonstances comme des pactes faits par les ancêtres. Pour ces cas, il faudra un traitement spécial dédié à annuler le problème afin que la victime puisse retrouver ses prédispositions de réussite.


Il est évident que même dans un accident de bus, tous les passagers ne s’en sortent pas de la même manière. On nous dira que la position des passagers a joué sur la gravité des blessures de certains d’entre eux. Toutefois, la question qui mérite d’être posée est de savoir ce qui a poussé tel passager à choisir telle place.

Les origines occultes

En effet la sorcellerie et le mauvais oeil peuvent facilement attirer la malchance sur une personne sans qu’elle se rende compte. Au début cela commence avec des événements séparés jusqu’à ce que les choses empirent jour après jour.

Il faut savoir que les sorcelleries de blocage et de malchance existent. Elles apportent à ceux qui en souffrent une énergie négative servie par des démons qui vont faire en sorte de détruire la vie d’une personne.

Leurs façons de procéder est simples, il faudra faire en sorte que la personne victime souffre, même des choses les plus banales à acquérir. Citons quelques exemples de manque de chance :

  • Problème dans l’acquisition d’une feuille administrative banale.
  • Pneu de voiture crevé, ampoule de la maison grillée.
  • Vêtement sali d’une flaque d’eau où des excréments d’oiseaux.
  • Accident de voiture à répétition, fausse couche.
  • Connaitre que des mauvaises personnes, divorce.
  • Les personnes se retournement contre nous sans explication.

Et il existe plusieurs autres exemples qui peuvent refléter l’intensité du manque de chance qu’une personne porte avec elle.

Les origines psychologique de la poisse

L’accumulation de fatigue occasionnant un défaut de concentration peut vous rendre maladroit. Ainsi, vous renverserez tout ce qui vous passe sous le bras, vous oublierez des rendez-vous importants, vous serez en retard. Peut-être que vous avez juste besoin d’un peu de repos.

Cela peut également être dû au stress, l’anxiété ou la panique. Dans ce cas, il vous faudra vous ressaisir, vous débarrasser de vos pensées pessimistes qui attirent la poisse et rester zen. Vous devez prendre un peu de recul afin de remettre vos idées en ordre et vous dire qu’il n’y a aucune raison pour que ça foire.

La reproduction sociale

L’optimisme est toujours important. L’erreur à commettre est de tout mettre sur le dos du hasard. Avant tout, il faut mettre toutes les chances de ses cotés que cela soit pour un projet ou pour une relation amoureuse.

Pour cette dernière, la reproduction sociale telle que théorisée par les sociologues peut expliquer qu’une personne issue de parents divorcés ou ayant été abandonnée puisse penser être indigne d’être aimée.

Ce ressentiment peut être tellement enfoui dans son subconscient qu’elle ne s’en rend même pas compte. De ce fait elle, ne tombe amoureuses que de personnes susceptibles de l’abandonner à nouveau.

Solution contre la poisse

La solution ne peut se proposer tant que l’origine de la malchance n’a pas été identifiée, en effet et comme citée dans l’article, le manque de chance peut avoir des origines occultes ou psychologiques.


Dans le cas ou des origines occultes ont été identifiées alors le traitement sera selon le type du mal en lui-même. Si une personne est victime d’une sorcellerie de blocage alors le traitement va viser à annuler cette sorcellerie. Le guérisseur doit identifier le type de la sorcellerie (mangée, enterré, accrochée…) pour pouvoir l’annuler.

Un traitement à base de roqya et de méthodes symboliques d’annulation sera donné à la victime jusqu’à l’annulation du sort magique. Quand le mal occulte s’annule alors la victime commence à sentir que l’effet de la poisse s’estompe avec le temps.


Pour les origines psychologiques, les meilleurs des traitements passent par la psychothérapie, l’hypnose et la programmation neurolinguistique. Ces pratiques permettront à la personne de reprogrammer son inconscient. Ce qui va leur permettre d’apprendre de nouvelles habitudes et façons de voir les choses totalement différentes. Il faut savoir qu’une personne positive attire toujours vers elle la positivité.