ROQYA CHARIYA : Le Guide complet

Si vous êtes sur cette page c’est que vous cherchez à l’aide de la roqya chariya une solution par rapport à votre problème de sorcellerie, mauvais oeil ou djinn amoureux.

La plupart des personnes qui souffrent de ces maux occultes restent des années à essayer de guérir avec la roqya char3iya sans parvenir à des résultats satisfaisants.

Il se peut aussi qu’ils tombent sur des charlatans qui vont soit prendre leurs argents ou leur rajouter d’autres sorcelleries.

Dans cet article je vais vous expliquer d’une façon claire et précise :

  • Comment utiliser la roqya char3iya pour faire un diagnostic ?
  • Comment avec la roqya chariya on traite un mal occulte ?
  • Pourquoi une personne ne guérit pas après plusieurs traitements ?

N’hésitez pas à nous contacter à tout moment si vous avez besoin d’aide.

Roqya Char3iya : Les maux occultes

Un mal occulte est un problème irrationnel que personne ne peut expliquer par les lois de la logique ou de la physique.

Nous pouvons assimiler un mal occulte à une quantité d’énergie négative qui vient s’abattre sur sa victime pour provoquer un événement spécifique. Cela dépend de l’objectif de la sorcellerie ou de la chose à laquelle le mauvais œil a frappé.

Généralement dans le cas d’une sorcellerie, cette énergie est accompagnée de démons qui vont la servir pour nuire à la victime.

Les maux occultes sont différents selon leurs objectifs, mécanisme d’action et comportement. Cela nous permet, nous en tant que connaisseur, de savoir si la personne est victime d’une sorcellerie ou d’un mauvais œil ou bien d’une forme de possession démoniaque. Plusieurs personnes peuvent être victimes de plusieurs maux occultes. Il n’est pas rare par exemple qu’une personne souffre de la sorcellerie et du mauvais œil en même temps.

Pour qu’une victime trouve avec la permission de Dieu la guérison, il faut fait un diagnostic juste et complet. Une fois que le type de sorcellerie est diagnostiqué, nous pouvons  prescrire le traitement avec la roqya correspondante. En effet il y a une grande différence dans le traitement de chaque sorcellerie, la sorcellerie mangée ne se traite pas de la même manière que la sorcellerie enterrée par exemple.

Roqya Chariya : Les symptômes

Il existe plusieurs symptômes qui peuvent indiquer qu’un homme ou une femme est victime de maux occultes.

Il y a d’abord des signes globaux comme l’envie permanente de dormir, les blocages dans la vie (mariage, travail, études…), l’infertilité, les maladies inexpliquées.

Et aussi le sentiment de chaleur ou de froideur qui envahit d’un coup tout le corps sans raison physique, des douleurs musculaires soudaines, au niveau de la tête ou du ventre, avoir la chair de poule sans une cause physique ou émotionnelle, une difficulté au niveau de la respiration, bailler en permanence, etc.

Les symptômes de la possession

Par ailleurs, il existe des phénomènes que l’on ne peut observer que chez les victimes de possession :

  • Quand un djinn puissant prend possession d’un humain et le rend sujet à des crises d’épilepsie et des évanouissements.
  • Quand le djinn amoureux prend le contrôle de sa victime de manière partielle et que cette dernière reste consciente de sa possession.
  • Quand la victime entre dans un état second quand il se met en colère en changeant de langage et de regard. La colère figure parmi les portes ouvertes à la possession des djinns.
  • Quand la victime est victime d’un djinn discret qui ne la contrôle pas entièrement, mais qui tente d’influencer ses choix via le chuchotement contenu d’idées noires.
  • Quand la personne est victime du mauvais œil, elle ressent une fatigue injustifiable, un éloignement de la parole de Dieu et de la prière et l’échec dans plusieurs domaines de la vie.
  • Quand la personne est victime d’un sortilège, elle a le sentiment de ne plus avoir du contrôle sur sa vie et d’aller d’échec en échec, jusqu’à même avoir des idées suicidaires.

Les symptômes de la sorcellerie

Notons que pour les victimes de sorcellerie (Sihr), les symptômes des maux occultes varient selon le type du sortilège (mangé, bu, enterré, jeté en pleine mer, humé, relié à un mort, relié à un animal, relié à une poupée, enfui dans un puits, brûlé, etc…), sa source (terre, eau, feu ou air) et parmi ses objectifs:

  • Conduire au divorce, la séparation et la division de la famille.
  • Provoquer des catastrophes, suicide ou la poisse.
  • Induire des obstacles et des blocages dans la vie.
  • Provoquer des maladies, des hallucinations ou la mort.

Roqya chariya et compétence du Raqy

Un raqy compétent est une personne capable de faire un diagnostic juste et complet. Il est impératif de savoir le nombre et le type des sorcelleries pour pouvoir donner un traitement efficace.

Le type de sorcellerie nous permet de prescrire le traitement adéquat, le nombre de sorcelleries nous permet de déterminer la durée du traitement.

Si une personne est victime de plusieurs sorcelleries alors le raqi doit procéder par priorité pour guérir son patient. Généralement les sorcelleries intérieures sont une priorité à détruire avant les sorcelleries extérieures.

Roqya Char3iya : Autorisation dans l’islam

La roqya char3iya est une méthode de guérison fondée sur la foi musulmane et enseignée par le prophète Salla Allahu Alayhi Wassalam.

Elle fait partie des plus célèbres médecines prophétiques qui ont traversé les siècles et continué à guérir des millions d’individus à travers le monde.

Histoire du prophète avec la sorcellerie

Le prophète alayhi assalatou w assalam a été victime de tentatives de sorcellerie « Sihr » quand Dieu « Allah » lui envoya deux anges pour lui prévenir et lui indiquer l’endroit exact où la sorcellerie a été jetée (un puits). La sorcellerie a été confectionnée à partir des cheveux noués du prophète et les compagnons de ce dernier ont annulé sur ses recommandations l’effet maléfique avec l’intonation d’« al moawidatayn », c’est-à-dire les sourates d’Al Falaq et d’An Nas.

La roqya char3iya est donc née de ce besoin de traiter les maladies provenant de sources maléfiques comme le mauvais œil, la jalousie, la magie noire ou la sorcellerie, l’envoûtement et la possession démoniaque. Ce sont des maux occultes dont l’existence est signalée et confirmée dans toutes les religions monothéistes du judaïsme à l’islam en passant par le christianisme.

L’islam et la roqya char3iya

En Islam, la roqya char3iya doit être effectuée par un Raqy compétent et expérimenté avec une foi inébranlable en Allah et une maitrise des différentes techniques de la roqya char3iya. Il s’agit de faire face avec la roqya chariya maison à la volonté du mal qui se manifeste via la sorcellerie et comme dans la médecine, il faut d’abord être capable d’effectuer un diagnostic et déterminer la source du mal. Selon la puissance du « Sihr », le Raqy doit employer les méthodes adéquates pour éliminer la sorcellerie et débarrasser la victime de son mal occulte.

De manière générale, tout types de roqya chariya, que ce soit via l’intonation du coran, la prière (Douaa), l’huile d’olive, le miel ou certaines herbes, est approuvé par le prophète, à condition qu’il soit purifié de toute mécréance ou tentative de se rapprocher d’une force en dehors de celle d’Allah.

Il faut retenir à la fin que face à l’évolution du « Sihr », des techniques d’envoûtement et de la sorcellerie malveillante, le Raqy doit de même développer ses connaissances, faire de la recherche et faire progresser ses méthodes de diagnostic et de traitement.

La Hijama et la roqya chariya

La roqya chariya inclut plusieurs remèdes dont : Des mélanges de miel et d’herbes médicinales avec un dosage bien précis, Al Hijama (aussi connue sous les noms de la Saignée, l’incisiothérapie ou encore la médecine des ventouses) qui est une médecine prophétique pratiquée par les plus grands athlètes du monde pour ses vertus, elle permet de purifier le corps et le soulager de nombreux maux.

Cette dernière est de plus en plus répandue dans l’occident, reconnue par l’OMS (l’Organisation Mondiale de Santé) depuis 2004 et par les spécialistes de la médecine chinoise traditionnelle, peut être pratiquée à des fins préventives comme pour traiter des maux variés, elle renforce l’immunité et lutte contre l’affaiblissement de mémoire et la migraine. Indépendamment de la sorcellerie, elle peut être pratiquée à tout moment pour soulager ou prévenir d’un mal, de préférence à jeûne.

Roqya Chariya : L’intervention du Raqy

Avant de se rendre compte qu’il était victime de maux occultes qui résultent de la sorcellerie, le prophète Mohammad Alayhi Assalatou Wa Assalam a pratiqué le Douaa et la Hijama (la saignée), deux piliers de la roqya et de la médecine prophétique.

Toutefois, une fois que les anges lui ont indiqué la source de son mal, il a indiqué à ses compagnons le puits où un sort maléfique fait à partir de ses cheveux noués a été jeté pour mettre fin aux effets de la sorcellerie.

Cela explique que selon le degré de puissance de la sorcellerie employée, des méthodes de roqya chariya spécifiques sont à pratiquer pour aboutir à la guérison.

C’est justement dans ce genre de cas qu’il faudrait faire appel à un Raqy ou sinon faire un test avec l’écoute de la roqya chariya mp3 ici.

Parmi les symptômes douteux:

  • Quand on est victime de douleurs physiques soudaines et inexpliquées.
  • Des mauvais rêves à répétition.
  • Une malchance dans un ou plusieurs domaines (affectif, financier, professionnel, etc…).
  • Un sentiment de dégoût, de mal-être et de pessimisme permanent.
  • Une envie inexpliquée de s’éloigner des êtres chers (conjoint, enfants, père, mère, frère, sœur, etc…).
  • Dans des cas dangereux des crises d’épilepsie et de possession démoniaque.

Ce sont peut être le signe d’une ou de plusieurs sorcelleries malveillantes.

Les méthodes d’un bon Raqy

Le Raqy se doit d’abord de procéder à un diagnostic pour déterminer la source du mal. Car selon la source, il prescrira le traitement adéquat.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ruqiya

Les sources du mal occulte

Les sources de maux occultes sont diverses et multiples. Il y a d’abord le mauvais œil, celui qui peut contemple ou s’étonne d’une création de Dieu sans rendre des louanges au créateur (en disant Mashallah ou Sobhan Allah par exemple). Il y a aussi l’œil du jaloux et de l’envieux, extrêmement dangereux, qui peut souhaiter la disparition de tout ce que vous possédez de bon (bonne santé, fortune, conjoint beau et aimant, popularité, réussite des enfants, etc.).

Ensuite, on trouve l’envie, qui a plusieurs points communs avec l’œil envieux, mais diffère de par l’obligation de la connaissance personnelle de la victime, sur laquelle s’abat une charge de sentiments négatifs puissants pouvant affecter sa vie et sa réussite. Nous trouvons aussi la sorcellerie avec ses variantes (mangée, bue, enfouie dans un puits, dans la mer, enterrée, etc.) et enfin la possession du djinn ou du djinn amoureux. Ce dernier, mâle ou femelle s’approprie le corps de la victime, l’incite à détester son conjoint et la drogue avec des rêves érotiques et sexuels en permanence.

Les conseils pour guérir

Il est aussi possible d’être victime de ses propres mauvaises actions, une rédemption qui n’est pas sincère, de la gourmandise et des péchés excessifs, dans ce cas,  le Raqy doit recommander la prière et la bonne action, la Sadaqa, le bon comportement, la bonne parole et l’éloignement catégorique des grands péchés (adultère, alcool, mauvaise attitude envers les parents, etc.).

Dans tous les cas cités précédemment, faire appel à un Raqy est une nécessité. Comme dans le cas de maladies causées par des virus ou des bactéries, on fait appel au médecin, dans le cas de maux occultes, on fait appel à un professionnel de la roqya chariya. Pour augmenter les chances de guérison, il est recommandé d’avoir la foi et d’accompagner le traitement de prières et de Sadaqa.

Roqya Char3iya : Pratiquer sur soi-même

Pratiquer la roqya char3iya par soi-même sans l’intermédiaire d’un Raqi (exorciseur musulman) est tout à fait possible, voire conseillé. Le prophète bien-aimé, ses compagnons et des érudits de l’islam ont pratiqué la roqya char3iya dans diverses situations, que ce soit pour se prémunir ou pour guérir, surtout quand ils étaient seuls et dans l’incapacité de trouver un médecin à proximité.

Les différents moyens pour pratiquer la roqya chariya

Parmi les moyens possibles de pratiquer la roqya chariya par soi, il suffit de remplir une bouteille d’eau et de lire sourat Al Baqara avant de souffler dans la bouteille ou boire directement.

Dans le noble coran, Allah nous dit : « Nous faisons descendre du coran, ce qui est une guérison et une miséricorde pour les croyants ».

Un hadith du prophète Mohammad Alayhi Assalatou W Assalam rapporté par Ibn Majah nous indique également que « le meilleur remède (ou médicament) est le Coran ».

Pour certains maux spécifiques ou pour se protéger du djinn, avoir la foi et lire des versets spécifiques du saint coran sont recommandés.

Il existe également des invocations précises du temps du prophète, rapportées par le biais du hadith dont : « Ô Allah, Seigneur des hommes, fais partir le mal et guéris ; Tu es le Guérisseur, il n’y a de guérison que la tienne, une guérison qui ne laisse aucun mal ». (Al-Boukhari avec al-Fath, 10/206 ; Mouslim, 4/1721).

Selon Aicha que Dieu soit satisfait d’elle, le prophète procédait à un rituel avant de dormir quand il pressentait un mal ou craignait de tomber malade. En effet, il soufflait sur les deux mois trois fois successive en récitant « Dieu l’unique » et les versets des sourates des Gens et de l’aube naissante puis essuyait ses mains sa tête, son visage, sa poitrine et son ventre.

On rapporte également que l’ange Jibril (Gabriel), pratiquait la roqya sur la personne du prophète quand ce dernier souffrait d’un mal en disant sur de l’eau : « Au nom de Allah, Je te prémunis contre tout ce qui te ferait du mal et contre les méfaits de tout esprit ou un œil envieux, Allah te guérit, au nom de Allah, je te prémunis ». (Mouslim, 4/2084 citant Abou Saïd, Radya Allah Anhou, 4/1718).

Cela nous indique l’importance de la présence du Raqy, dans les cas où l’on ne parvient pas à guérir un mot occulte puissant par soi-même.

Conseils avec la Roqya Char3iya

Pratiquer la roqya char3iya par soi est l’équivalent d’une bonne hygiène de vie spirituelle (cela protège de bien de maux, mais ne peut nous éviter tous les maux), avec la lecture fréquente du saint coran (puisque tout le coran est guérison : (dans la sourate des versets détaillées, 44, Allah nous dit clairement : « pour ceux qui croient, il (en parlant du saint coran) est une guidée et une guérison ».)

Par ailleurs, la roqya char3iya par soi a ses limites et il faudrait avoir recours à l’aide d’un exorciseur expérimenté face aux maux occultes puissants.

A retenir que les sourates les plus lues dans la roqya sont Al-Fatiha, Al-Ikhlass, Al Moawidatayn et les versets d’Al-Korsy.

Roqya Chariya : Le pouvoir de protection

La roqya chariya n’est pas seulement valable pour ceux qui ont subi un mal occulte et veulent en guérir. Elle est aussi efficace pour protéger du mauvais œil, de la jalousie et d’autres phénomènes malveillants.

Un exemple à écouter attentivement.

L’ensemble des pratiques et rituels préventifs est connu sous le nom « Tahsin » qui signifie en arabe fortifier venant du nom de Hisn qui est l’équivalent de forteresse en français. Le Tahsin passe essentiellement par le Douaa et Al-Adhkar (la prière), la lecture du coran, l’écoute du coran, l’utilisation de l’eau sur laquelle a été pratiqué la roqya pour boire et se laver, etc…

roqya char3iya

Les différents types de protections

Il existe plusieurs types de « Tahsin » destinés à assurer la protection des enfants en bas âge, des voyageurs, des pèlerins,  la protection au quotidien, contre le mauvais œil, contre le diable, contre le djinn, contre toutes sortes de maux occultes et envoûtement, etc.

Il faut retenir qu’en aucun cas, la roqya chariya préventive n’éradique le mal complètement. En effet, si quelqu’un pratique avec assiduité la protection (Tahsin) et que malgré cela il reste victime de maux divers, de douleurs inconnues ou de cauchemars répétitifs, cela signifie qu’il est déjà atteint de sorcellerie et qu’il faudrait se faire au plus vite diagnostiquer par un Raqy expert pour déterminer l’origine du mal et se faire traiter correctement.

Dans certains cas comme pour les repentis, le Tahsin doit être accompagné de bonnes actions comme la Sadaqa (donner de l’aumône), la solidarité avec autrui et l’éloignement des péchés (Maasiya) pour être efficace et éviter à l’individu la malédiction et les maux occultes.

Retenons que l’âme purifiée qui s’adresse à Dieu dans sa prière avec sincérité et limpidité, qui accomplit ses devoirs moraux et concrets envers Allah et son entourage (famille, voisins, amis, autres musulmans, humains, êtres vivants, etc.) et qui accompagne la bonne parole par la bonne action augmente naturellement ses chances de protection et éloigne d’elle les malveillances en tous genres.

Les protections et l’état spirituel de la personne

Se protéger du mauvais œil et de la sorcellerie exige d’abord un mental fort et la foi en Allah. Ensuite, il faut réciter Al-adhkar (prières) du jour et de la nuit au quotidien. Il est aussi recommandé de réciter Al-Fatiha, Al-Ikhlass, Al Moawidatayn et les versets d’Al-Korsy aussi souvent que possible, se rapprocher et se remettre à Dieu dans les moments de crise et de faiblesse (notamment pour bloquer l’accès aux djinns malveillants), éviter les inconnus suspects et les évènements où le mauvais œil peut s’exercer, manger sept dattes par jour dès le réveil, éviter de publier des photos personnelles sur les réseaux sociaux et vivre discrètement les événements importants en cours comme la grossesse, un bon contrat de travail, une affaire, un engagement heureux, etc.

Dans un hadith, le prophète Alayhi Assalatou W Assalam insiste sur la notion de discrétion et ses vertus pour achever les affaires en cours en rappelant que le mauvais œil et l’envie sont partout et qu’ils peuvent causer du mal à toute personne ayant un bien précieux.

Les méthodes de protection

Se protéger du mauvais œil et de la sorcellerie exige d’abord un mental fort et la foi en Allah. Ensuite, il faut réciter Al-adhkar (prières) du jour et de la nuit au quotidien.

Il est aussi recommandé de réciter Al-Fatiha, Al-Ikhlass, Al Moawidatayn et les versets d’Al-Korsy aussi souvent que possible, se rapprocher et se remettre à Dieu dans les moments de crise et de faiblesse (notamment pour bloquer l’accès aux djinns malveillants).

Eviter les inconnus suspects et les événements où le mauvais œil peut s’exercer, manger sept dattes par jour dès le réveil.

Eviter aussi de publier des photos personnelles sur les réseaux sociaux et vivre discrètement les événements importants en cours comme la grossesse, un bon contrat de travail, une affaire, un engagement heureux, etc.

Dans un hadith, le prophète Alayhi Assalatou W Assalam insiste sur la notion de discrétion et ses vertus pour achever les affaires en cours en rappelant que le mauvais œil et l’envie sont partout et qu’ils peuvent causer du mal à toute personne ayant un bien précieux.

Roqya Char3iya : Evolution et apprentissage

La roqya char3iya qui date du temps du prophète Alayhi Assalatou W Assalam a été pratiquée de différentes façons selon la puissance maléfique des sortilèges préparés par les sorciers.

En se basant sur cette vérité, la Roqya Char3iya en soi est un savoir évolutif qui demande au Raqy (l’exorciseur) de faire des efforts continus, de monter en compétences et de se documenter davantage sur la la pratique de la roqya chariya.

Une grande partie des Raqys s’est malheureusement contentée des lectures de la roqya chariya, ce qui explique pourquoi ses résultats ne sont pas toujours probants. Par exemple, il arrive qu’un patient soit souffrant à cause de ses péchés, et que la roqya classique soit impuissante face à son mal. Un Raqy expérimenté devra être en mesure de diagnostiquer ce cas et recommander la rédemption sincère, la Sadaqa (donner de l’aumône) en plus de la prière d’une bonne hygiène de vie (boire de l’huile d’olive, du miel, etc.).

De nos jours, les méthodes de la roqya char3iya sont de plus en plus diversifiées, on cite :

  • Lecture et écoute du coran et du Douaa.
  • Les plantes médicinales (gingembre, la graine noire, etc.).
  • L’huile d’olive mélangée à certaines herbes.
  • Les différents types d’encens.
  • Al Hijama, ou la saignée, elle purifie le corps du poison causé par la sorcellerie et redonne de l’énergie tout en optimisant l’immunité. C’est de loin la méthode qui a connu le plus de progrès, notamment grâce à des scientifiques occidentaux qui ont mené des recherches pointues sur ses bienfaits et sa pratique.
  • Le miel pur, cité dans le saint coran pour ses vertus thérapeutiques.
  • La prière avec foi en Dieu, qui fut la première réaction du prophète face à la maladie.
  • La rédemption, surtout pour ceux qui ont souffert physiquement et psychologiquement de leurs péchés.
  • La Sadaqa ou la charité, c’est-à-dire donner de l’aumône aux pauvres et surtout aux orphelins.
  • Boire et se laver avec de l’eau sur laquelle on a pratiqué la roqya chariya.
  • Les rituels de purification et d’annulation de la magie noire et de la sorcellerie malveillante.
  • Manger sept dattes par jour à jeûne.

A noter enfin que pour chaque type de sorcellerie ou de mal occulte, il existe un remède spécifique, qui se manifeste par exemple dans le choix des versets et des sourates à réciter et dans les rituels de guérison. Pour l’œil envieux, il est conseillé d’utiliser de l’eau bien fraîche avec du sel contrairement au cas du souffrant d’une sorcellerie enterrée dans un tombeau.

Les principales causes de non-guérison

Comme nous l’avons indiqué plus haut, les maux occultes sont très variés et résultent du mauvais œil, du djinn, de la sorcellerie et de l’esprit de l’envieux.

Un mauvais diagnostic peut conduire à un traitement erroné et de ce fait la non-guérison du patient. Le manque d’implication personnelle, la faiblesse de la victime qui ne tente pas de faire la prière, de s’appliquer ou de suivre le chemin du repentir peuvent aussi conduire à l’échec de la roqya. Le manque d’expérience du Raqy et son impuissance face à certains types de Sihr qui demandent beaucoup de force spirituelle peuvent aussi provoquer l’échec, voire empirer l’état du patient. Enfin certains sortilèges sont faits à répétition pour causer le plus de dommages possibles dans la durée, ce qui peut échapper au Raqy comme à la victime et empêcher de guérir totalement.

La roqya char3iya est une méthode de guérison et de protection prophétique qui lutte contre les maux d’origines occultes, dont le pouvoir destructeur et l’influence négative sont confirmés dans toutes les religions monothéistes.